COMMUNIQUE

02.Communiqué du 30 Octobre 2014

Quatre trafiquant de haschich tués par l’armée algérienne.

image drogue 2Le mercredi 29 octobre à 6h30, 4 trafiquants de drogues armés, dont la nationalité n’a pas été communiquée, ont été tués par l’armée algérienne au nord de la ville d’Aolef, dans la région d’Adrar, à quelque 1.500 km au sud-ouest d’Alger.

Durant cette opération une 1,5 tonne de kif traité en provenance vraisemblablement du Maroc ont été saisi ainsi que des armes et des téléphones satellitaires

L’ONG  » Frontière sans Kif » estime que cet évènement dramatique, en plein territoire algérien, à plus de 800 km de la frontière marocaine, durant lequel des hommes ont trouvés la mort est révélateur d’une radicalisation entre Alger et Rabat sur la question de la lutte contre le trafic de drogue.

Malheureusement, l’ONG « frontières sans Kif » pense, que dans un contexte de relations dégradées entre l’Algérie et le Maroc, ce type d’évènement tragique est amené à se reproduire dans les prochains mois.

*********************

01.Communiqué du 1er Octobre 2014 

Création de l’ONG Frontières sans Kiff

image tttt

L’ONG ” Frontières sans Kif ”, créée  le mercredi 1er octobre 2014, a pour objectif de mener des actions de prévention et d’information en direction des peuples algérien et marocain.

Elle aussi  vocation aussi de sensibiliser la communauté internationale afin de pousser les gouvernements algérien et marocain à mettre en place des politiques publiques réellement efficaces de lutte contre le trafic de drogues à la frontière algéro-marocaine, trafic qui ne cesse, au fil du temps, de prendre de plus en plus d’importance.

Trafic d’autant plus inadmissible et incompréhensible que la frontière entre l’Algérie et le Maroc  longue de 1600 kilomètres est fermée depuis vingt ans..

En effet, le coût de cette fermeture des frontières qui contribue fortement à l’absence d’une réelle union économique maghrébine est estimé à 7.5 milliards d’euros selon plusieurs. Cette perte correspond à 2 et 3 points de croissance et à des dizaines de milliers d’emplois en moins.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *